Réunion du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

Pour ceux qui auraient manqué ce qu’on pourrait appeler la réunion de l’année, voici un petit récapitulatif avec les réactions des vainqueurs!

C’est Stéphane Pasquier, avec Al Nejmaa qui a ouvert le bal en gagnant le Qatar Grand Handicap de Longchamp! Viennent ensuite Olivier Peslier et Thierry Jarnet. Trois grands jockeys français donc, pour faire l’arrivée de cette première course.

La deuxième course, le Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp, a été remportée par la seule jument française de cette course, Wizz Kid. Son jockey, Gérald Mossé, se confie: « C’est la plus petite mais c’est elle qui a le plus gros cœur. Elle a beaucoup de vitesse et adore ce terrain.  Elle fait quelque chose d’exceptionnel dans la phase finale car ils ont été vite. Son entraîneur a décidé de lui mettre les peaux de mouton pour la canaliser. Il me manquait celle-ci à mon palmarès, c’est une victoire très émouvante! » Gérald précède Paul Hanagan et David Allan.

Le Total Prix Marcel Boussac, troisième course de cette réunion, s’est vu gagné par Olivier Peslier et sa partenaire Silasol. Après la course, Olivier nous explique sa victoire:« Elle était plus à son travail que la dernière fois. Elle est peu tendre encore et « regardait » un peu partout. Avec la lice à 0, j’ai eu confiance en elle et ai décidé d’aller devant. Elle est repartie tout de suite quand les autres sont venues dans la fausse ligne droite. On la reverra l’année prochaine. Je pensais le terrain plus lourd que cela. » Lanfranco Dettori, deuxième de cette épreuve, réagit: « On a eu un parcours en or et j’ai pensé que j’allais gagner mais le cheval d’Olivier est reparti. C’est une pouliche très maniable et très courageuse. », de même que le troisième, Christophe Soumillon: « Nous avons bénéficié d’un super parcours. Elle est venue comme pour le faire mais celles qui étaient devant elle avaient encore du gaz. ». Ce sont donc trois « géants » des courses à l’arrivée du Prix Marcel Boussac!

La quatrième course était le Prix Jean-Luc Lagardière. Le jockey britannique Richard Hughes est arrivé premier avec Olympic Glory, il nous confie les doutes qu’il avait avant la course:« J’étais très inquiet par rapport au terrain car c’est un cheval très lourd mais il a été très courageux et sérieux. ».  C’est ensuite Christophe-Patrice Lemaire, confiant avec What A Name, qui fait l’arrivée de ce Grand Critérium:« J’y ai vraiment cru. Je suis venu fort sur le futur gagnant mais celui-ci est reparti sous notre attaque. La performance de What a Name ne me surprend pas. » A la troisième place, nous retrouvons Jamie Spencer avec Indian Jade.

Ce fut ensuite le Prix de l’Opéra Longines, que Christophe-Patrice Lemaire a remporté avec Ridasiyna. Il nous explique sa course: « J’avais un peur du terrain. J’ai pu partir tranquillement et la détendre au maximum. On a été vite et quand je suis venu dans la ligne droite, j’ai senti que j’étais au-dessus des autres. Elle a remis un excellent coup de reins pour finir. Un bravo à Mikel Delzangles qui a toujours cru en elle et qui a fait des réglages pour la détendre au maximum. Au début, on avait essayé avec des leaders mais elle se montrait tout de même brillante. ». En deuxième place, nous retrouvons le jeune britannique William Buick, et à la troisième, le grand Christophe Soumillon qui montait Giofra:« Elle a fait une faute en sortant des boîtes. Conséquence : j’ai été obligé de subir la course ensuite. Elle a très bien fini mais il faut reconnaître que la gagnante était au-dessus du lot. ».

La course tant attendue de cette journée, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, a été remportée, et c’est une surprise, par Olivier Peslier et Solémia:« J’ai bénéficié d’un très bon parcours. Lorsque Christophe a pris l’avantage, j’ai cru qu’il allait gagner. Je n’ai pas lâché l’affaire et le sien a un peu coincé pour finir. Je suis naturellement super heureux. »
Christophe Soumillon, en arrivant deuxième, confirme la « malédiction » qui frappe les Japonais dans cette course:« C’est affreux car il a un potentiel énorme mais je n’ai pas de regrets. Il a fait une course comme jamais on en a vu dans l’Arc. Une fois que j’ai pris l’avantage, personne ne pouvait s’imaginer que nous serions battus. Je suis venu trop facile, il aurait fallu un ou deux meilleurs chevaux dans la course car en début de ligne droite ils étaient tous fatigués. Il s’est beaucoup jeté à la corde. Nous sommes battus par l’excès de confiance en lui. A 50 mètres du poteau, j’ai vu que j’aurais du mal à le redémarrer. Il a tout pour gagner l’Arc, c’est le meilleur cheval que j’ai monté dans ma vie.  J’espère qu’il sera partant dans les Champion Stakes face à Frankel. Sinon ce devrait être la Japan Cup. »
C’est ensuite Mickaël Barzalona qui prend la troisième place: « J’avais les instructions de bien partir et de lui laisser une chance dans la fausse ligne droite et le tournant et je les ai respectées. J’ai pu me placer où j’ai voulu et je l’ai eu bien détendu durant le parcours pour venir en progression. J’ai passé le poteau des 400 mètres sans utiliser la cravache et il s’est ensuite bien défendu. Il a répondu à nos attentes. »
A la quatrième place, nous pouvons voir Franck Blondel:« Je suis très heureux. J’ai monté Haya Landa comme pour prendre une place. Elle avait le terrain pour elle et a fait preuve d’un courage vraiment exceptionnel.  »
Et à la cinquième place, Thierry Thulliez:« Je suis très heureux et très fier. Elle est la première pouliche de trois ans à l’arrivée ce qui signifie que c’est l’une des meilleurs de sa génération. C’était sa première vraie course et elle s’est montrée très courageuse. Elle  restera à l’entraînement l’an prochain
Les français ont brillé dans ce Qatar Prix de l’Arc de Triomphe! Mais voici tout de même les réactions des autres jockeys, que nous pouvons, je pense, considérer comme faisant partie des meilleurs jockeys du monde!
Lanfranco Dettori, 7°: « J’ai eu un très bon parcours jusqu’à la fausse ligne droite où le cheval s’est retrouvé sans ressources. Je pense que la saison a été trop longue pour lui : il était déjà là pour les Guinées et pour le Derby. »
Gérald Mossé, 10°:« Il s’est montré froid dans le parcours et j’ai plusieurs fois éprouvé des difficultés à garder le contact. »
Joseph-Patrick O’Brien, 11°:« Il a bien couru mais n’a pu accélérer sur ce terrain. On avait des doutes sur ce paramètre avant la course car c’est un cheval de bon terrain. »
Maxime Guyon, 12°:« J’ai eu une bonne course mais il n’a pas réussi à accélérer. »
Grégory Benoist, 13°:« Il n’avait pas trop de gaz dans le parcours. »
Antoine Hamelin, 15:« Il s’est enlisé dans ce terrain. Je suis déçu, naturellement. »

La septième course était le Qatar Arabian World Cup. Après que les 20 partants se soient affrontés, l’arrivée est la suivante: à la première place, Neil Callan avec Mkeefa, à la deuxième place, Christophe-Patrice Lemaire, et à la troisième, Olivier Peslier.

A la première place du Qatar Prix de la Forêt, nous retrouvons William Buick et Gordon Lord Byron. C’est d’ailleurs William qui avait suggéré à Tom Hogan, l’entraîneur du cheval du supplémenter ce dernier. Un très bon choix de la part du jeune Anglais! Daniel Tudhope arrive deuxième, et Maxime Guyon, troisième: « Malheureusement, j’ai été un peu pris de vitesse au début. C’est dommage car elle a fourni une superbe ligne droite. Le terrain l’a avantagée. »

La dernière course de cette réunion exceptionnelle, le Qatar Prix du Cadran, a été remportée par le jeune et déjà très talentueux jockey italien Umberto Rispoli et sa partenaire Molly Malone:« J’avais Vadamar en point de mire ce qui a été parfait. J’ai attendu pour placer mon accélération à 300 mètres du but. Ce qu’elle réalise ensuite est magnifique. » Viennent ensuite Graham Lee, et Lanfranco Dettori, lui aussi un très grand jockey italien!

 

La 91° réunion du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe était une réunion absolument grandiose: des surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, des pleurs, des rires, une ambiance d’un autre monde! Ce n’est pas pour rien que l’on appelle l’Arc « les 2400m le plus disputés au monde! »

Je vous invite à regarder les photos sur le site.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*