Interview de Christophe-Patrice Lemaire

Voici l’interview de Christophe-Patrice Lemaire…

Pourrais-tu te présenter et nous expliquer ton parcours?
« Je m’appelle Christophe Lemaire, j’ai 34 ans et je suis jockey depuis 1998. Avant ça j’ai été Gentleman-rider pendant deux ans, j’ai remporté 14 courses avant de passer professionnel. C’est un parcours un peu atypique, d’ordinaire les jockeys font l’école de l’AFASEC. J’ai fait mon « apprentissage » chez André Fabre, je pense que pour apprendre c’est la meilleure écurie possible!  Je suis très content de ma carrière qui est toujours en progression. Je n’ai pas été top jockey tout de suite mais petit à petit j’ai gagné de bonnes courses pour différents entraîneurs. Ça fait maintenant une bonne dizaine d’années que je suis free-lance, et je suis sous contrat pour l’Aga Khan depuis quatre ans. »

Comment t’est venue la passion des courses?
« Mon papa était jockey d’obstacle à Chantilly, donc dès tout petit, j’ai voulu devenir jockey! Mes parents ne voulaient pas et encore moins que je fasse l’école des jockeys, c’est pour ça que j’ai commencé en tant qu’amateur. « 

Tu es parmi les cracks-jockeys, comment vis-tu ton succès?
« Plutôt bien! C’est un métier où il faut savoir garder les pieds sur terre, que rien n’est jamais définitivement acquis. On peut avoir des périodes de méforme, dans ces cas-là il faut essayer de ne pas se déstabiliser et de rester concentré sur son métier. Je pense avoir une hygiène de vie plutôt bonne, j’ai une femme, deux enfants, tout se passe plutôt bien! »

Tu as eu des modèles, des gens importants dans ta carrière?
« Oui bien sûr. Je suis un grand fan de Thierry Jarnet! D’ailleurs je pense que nos personnalités se rapprochent un petit peu. Olivier Peslier également, il est un exemple pour beaucoup de jockeys, on sent vraiment chez lui le sens inné du cheval et de la course!  Ça n’est pas donné à tout le monde d’avoir ça, on essaye de s’inspirer de ses qualités techniques, physiques, et mentales! »

Il y a eu des chevaux importants pour toi?
« Il y en a eu pas mal, à commencer par Vespone qui m’a fait gagner mes deux premiers Groupes I, entraîné par Nicolas Clément. Après il y a eu Divine Proportions qui m’a fait vraiment connaître du grand public en gagnant le Prix de Diane en 2005. Après il y a eu Pride, avec qui je suis deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe et avec qui j’ai gagné à Hong Kong. Il y a eu des chevaux japonnais également, comme Heart’s Cry, avec qui j’ai remporté la Dubaï Sheema Classic et Vodka avec qui j’ai gagné la Japan Cup. »

Pourquoi avoir choisi de travailler à l’étranger?
« J’ai toujours voulu voyager. Ce métier-là m’a permis de réaliser mon rêve. Il ne faut pas hésiter à partir, même s’il est difficile de monter en course à l’étranger, on peut toujours monter le matin et se faire connaître. Il faut être un peu téméraire et aventurier, ça passe ou ça casse! »

Tu as des objectifs pour cette année et sur un terme plus long?
« Mon objectif principal, c’est essayer de gagner l’Arc de Triomphe! Après, je veux faire en sorte que les chevaux qui doivent gagner gagnent, la qualité des chevaux fait le reste! On ne peut pas gagner de grandes courses avec des chevaux moyens mais simplement, quand on monte des chevaux qui doivent gagner, il ne faut pas les perdre! »

Tu as des activités, des passions en dehors des courses?
« J’aime tous les sports en général, que ce soit à la télévision ou en pratique. Malheureusement je n’ai pas vraiment le temps de les exercer. Mais j’aime beaucoup le foot, et je suis plutôt supporter du PSG! »

Un dernier mot pour les lecteurs?
« Il faudrait qu’ils essayent de s’intéresser aux courses un peu plus profondément que ce qu’on peut voir à la télé ou voir seulement le Quinté. C’est un métier vraiment passionnant où les acteurs se donnent vraiment à 200% que ce soit les entraîneurs, les jockeys ou ceux qui s’occupent des chevaux le matin. Derrière ce qu’on voit il y a une vraie passion et des choses très intéressantes qu’il faut essayer de vivre et de comprendre. »

 

Merci Christophe!!

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

2 thoughts on “Interview de Christophe-Patrice Lemaire

    • Bonjour,
      le mieux est de lui demander directement sur un champ de courses, c’est quelqu’un de très abordable!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*