Johan Victoire

Interview de Johan Victoire

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous expliquer votre parcours?
« Je m’appelle Johan Victoire, je monte en course depuis l’âge de 16 ans, en 2003. Je compte maintenant près de 700 victoires en France, je ne dois plus être très loin de 1000 avec l’étranger. C’est une carrière importante pour mon âge, je suis fier de mon parcours jusqu’à aujourd’hui. J’ai encore un bout de chemin à faire et j’espère être le plus longtemps possible dans le top 10! »

Comment vous est venue la passion des chevaux?
« A la Réunion, mon père travaillait dans un club hippique. Je monte à cheval depuis tout petit. Je regardais les courses sur Equidia et un jour j’ai demandé à mes parents de m’envoyer au Moulin à Vent pour suivre une formation de jockey. La suite vous la connaissez! »

Vous avez beaucoup monté à l’étranger, pourriez-vous nous parler un peu de cette expérience?
« J’ai monté pas mal d’années à Hong Kong, j’ai ensuite fait pas mal de pays et dernièrement je suis resté un an à l’île Maurice. Je voulais me relancer et me remotiver, c’était la destination idéale pour moi. J’ai eu une très bonne année là-bas, et je reviens maintenant en France avec la rage de vaincre et l’espoir de gagner plein de courses. »

Il y a eu des modèles, des gens importants pour vous?
« Oui, bien sûr. Christophe Soumillon m’a beaucoup conseillé, beaucoup aidé. J’ai aussi le soutien de mes amis qui n’hésitent pas à me remettre à ma place quand quelque chose ne va pas. Ma femme également m’a beaucoup apaisé et me donne de bons conseils, c’est important. A 27 ans, je commence juste à être à maturité on peut dire. »

Il y a eu des chevaux qui ont compté j’imagine…
« Oui, j’ai gagné mon premier Groupe I avec Kamsin. J’ai ensuite gagné plusieurs bonnes courses avec des chevaux de Monsieur Fabre, Crossharbour et Gagnoa qui est deuxième du Diane. J’ai eu la chance de monter de bons chevaux et c’est pour ça que je suis revenu en France, je veux retrouver ces sensations. »

Vous vous êtes défini un objectif pour cette année ou sur un terme plus long?
« Je travaille avec Monsieur Durepaire. Cette année, c’est difficile de me fixer un objectif puisque je viens d’arriver, mais je vais essayer de bien travailler cette année pour bien commencer la prochaine. Cette année, c’est une préparation pour lui et pour moi, pour apprendre à se connaître. L’année prochaine, on pourra parler d’objectif. »

Vous avez d’autres activités en dehors des courses?
« Je suis un grand fan de foot, je le suis et y joue. Je fais pas mal de sports en dehors des courses. »

Un dernier mots pour les lecteurs?
« Qu’ils continuent à me soutenir et surtout à me suivre, comme je vous l’ai dit, j’ai la rage de vaincre, je compte bien faire parler de moi! »

 

Merci Johan!!